Le Dernier Dragon sur terre de Eoin Colfer chez Pygmalion

Synopsis

Autrefois, il était connu sous le nom de Wyvern, Seigneur du Haut Feu, et son ombre terrifiait les masses. Aujourd’hui, il n’est que Vern, vautré dans le bayou où il se cache, matant Netflix non-stop en tee-shirt Flashdance et sifflant de la vodka à longueur de journée. Mais, contrairement aux autres membres de son espèce, il a survécu. Malheureusement, aucune quantité d’alcool ne peut combler son immense solitude. C’est alors que le hasard lui propose une alliance inattendue… Aboutira-t-elle à l’extinction de sa race ou au retour de ses jours de gloire ?

Mon avis

Je tiens à préciser que je n’ai pas lu le livre, je l’ai entendu ! J’ai voulu tester Audible et, entre les livres que je voulais absolument avoir en physique et ceux ou j’ai entendu dire que les scènes sensuelles deviennent glauques à la l’écoute, le choix fut compliqué…

L’accueil d’Audible me proposa Le dernier dragon sur Terre et je me suis dit, vas-y laisse lui sa chance.

Alors… Ce livre fantastique nous raconte les déboires de Verne, dernier (à ce qu’il dit) dragon encore en vie. Son train de vie de paresseux va être chamboulé à cause de Squib (un gamin de 15 ans) et du crapuleux constable Hooke. Et ça je l’ai compris qu’au chapitre 2 ! J’ai trouvé le chapitre 1 très confus et contradictoires. Les trois personnages nous sont présentés à la suite et sans réelle transition, ce qui fut extrêmement troublant. Tout comme le point de vue. Je pensais que c’était une troisième personne interne, or non c’est troisième omniscient. C’était très perturbant à certains passages. Pour les contradictions, Verne n’a pas de compte en banque rien pour ne pas laisser de trace. D’accord, mais ton alcool et ton Netflix ? C’est précisé des chapitres plus tard que c’est quelqu’un qui s’occupe de l’or brut que possède le dragon et à le convertir. Le compte Netflix appartenant à cette même personne. Mouai…

Ne vous attendez pas à un dragon se transformant en humain ou inversement. Ça aussi ça m’a perturbé et c’est précisé qu’après, c’est plus un dragon humanoïde. Parce que quand, il dit qu’il trouve les humaines moches et qu’il a plus d’une fois failli faire la chose a une alligator… Mon portable c’est sentis mal tellement que je le regardé bizarre !

Le récit n’est pas trop mal, mais j’ai eu parfois l’impression que l’histoire est … enfantine, mais se veut plus adulte alors il y a l’utilisation de gros mots qui parfois est exagérée.

Je trouve que les personnages sont assez cliché et seule Verne à une réelle évolution.

D’ailleurs, la fin manque d’un épilogue ou qu’un passage de quelques années plus tard pour connaitre plus sur que son devenu les personnages.

Après, ce n’a pas été atroce à écouter. Certains passages été vraiment scotchant, au point que je m’arrêtais dans mon ménage !

Ce fut sympa comme première expérience, j’espère que le format audio me correspond et pour ce livre… Ce n’est pas atroce à l’écoute. Il y a des passages où je me suis ennuyé, mais d’autres qui m’ont captivé, une fois les incompréhensions passées.

Bonne lecture !

Note

Liens

Version physique

Amazon : Le Dernier Dragon sur terre

Fnac : Le Dernier Dragon sur terre

Version numérique

Amazon : Le Dernier Dragon sur terre

Fnac : Le Dernier Dragon sur terre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :